Les capes super-brillantes et super-facile-à-faire !

Ouaw Ememe Ka réapparaît ! Et pour vous montrer de quoi ravir vos papilles pupilles !

Un petit GIF vaut mieux qu’un long discours :

 

gif3

Elles me donnent le tournis ces pépites !

Pour réaliser ces super capes, il vous faut juste:

  • 1mX1m40 de tissu lycra trop brillant !
  • du biais
  • des ciseaux
  • une machine à coudre (ou du fil et une aiguille)

Alors voici la procédure:

  • plier le tissu en deux pour que cela soit symétrique
  • couper un petit arc de cercle pour l’encolure
  • couper un grand arc de cercle pour la forme de la cape
  • poser du biais sur l’encolure

cape-couture-enfants-tuto-deguisement-patron

Et voila, même pas d’ourlet à faire, le lycra ça tient tout seul ! Bref vite fait bien fait !

cape-couture-enfants-tuto-deguisement-rose-brillant

Avec 1 m (laize en 140 cm) de tissu, j’ai pu faire les 2 capes, si si !

img_2426-800x707

cape-couture-enfants-tuto-deguisement

YOU can DIY – et virevolter à votre guise !

 

Publicités

Le verre à dent à haut potentiel !

Salut les amis, vous avez les dents blanches et l’haleine fraîche ?

Figurez-vous qu’un jour, alors que je flânais au rayon verre à dents (si si je vous jure) d’un magasin, je suis tombée sous le charme de celui-là:

pot-decoration-dore-diy-crayon-2

Bah oui je trouvais le rose poudré très kitch et je me suis dit qu’agrémenté de doré, ça allait faire un beau pot à crayons ! Bon encore un style qui va dénoter avec le reste de la déco chez moi…

Son toucher est peau de pêche (oui je vous le spécifie car je voie mal comment on pourrait le deviner) et ça c’est trop cool !

Donc munie d’un super feutre doré débile indélébile, j’ai tenté la customisation.

pot-decoration-dore-diy-crayon-4

Par contre au niveau de la régularité des motifs géométriques ce n’est pas encore ça, c’est que comme d’habitude, je l’ai fait « en live »sans réfléchir à l’avance. Je laisse ma créativité artistique s’auto-déclarer au fur et à mesure, voila tout.

pot-decoration-dore-diy-crayon-8

pot-decoration-dore-diy-crayon-9

pot-decoration-dore-diy-crayon-7

YOU can DIY, vos crayons vous remercierons

PS: le pot à crayon noir et blanc et un précurseur de la tendance du moment, les équatoriens n’ont pas attendu que ça devienne la mode dans nos contrées… J’en ai toute une collection, je pourrais la revendre aux enchères.

 

 

 

Le Flocon de Neige Solitaire

A Bordeaux, point de neige, sniff

Alors pour compenser et bien on a recours à la neige artificielle au flocon de papier:

Pour ce faire rien de plus simple, il suffit (chouette une SHORT liste):

  • d’une feuille de papier A4,
  • d’un ciseau,
  • et de la colle !

flocon-neige-papier-decoration-pliage-diy-avant-apres

Je ne vais pas ré-expliquer l’invention de la roue, donc pour les explications c’est sur le blog de Créastelle Party que ça se passe.

flocon-neige-papier-decoration-pliage-diy-2-900x734

flocon-neige-papier-decoration-pliage-diy-3-900x806

c’est mieux avec ou sans flash ???

Peut-être que je suis lente, mais ça m’a pris une heure quand-même ! Donc ce petit gros flocon risque de rester tout seul, le pauvre…Enfin heureusement qu’on lui tient compagnie.

YOU can DIY et n’hésitez pas à faire une tempête !

 

Boucles d’oreilles en graines de caconnier

Vous connaissez les graines de caconnier ?

Si oui, vous êtes très cultivés, si non, peut-être qu’en voyant mes photos cela vous dira quelque chose. En effet beaucoup de gens en ont déjà vu (très utilisé pour les « bijoux naturels ») sans savoir leur noms. Moi même j’en ai acheté (et même pas ramassé) au Brésil en ignorant leur appellation d’origine contrôlée.

Le caconnier est un arbre mesurant au moins 40 mètres de hauteur qui se trouve principalement en Amazonie (mais aussi dans d’autres région tropicales). Ses graines ont trop trop la classe, Stendhal s’en est même inspiré pour le titre d’un de ces livres.

graines-caconnier-rouge-noir-diy-boucles-oreilles-bricolage-bijoux

Ces graines sont symboles de bonne chance.  Alors quoi de mieux que de les porter en boucles d’oreilles ?

Aïe zut je ne peux pas mettre de photos, j’en ai qu’une paire et elles contiennent d’autres graines que je n’ai pas présentées. Bon et bien ça restera en attente alors. En plus j’ai même pas fait l’effort de nettoyer un peu les graines pour la photo, le noir aurait pu être plus brillant.

Bref tout fout le camp…

La cérémonie d’ouverture du blog #2 : Passer à l’action

Et les choses sérieuses commencent…

Et oui, c’est trop facile de fanfaronner en disant qu’il faut 5 minutes pour ouvrir un blog (slogan mensonger)… Mais bon, il y a du travail en amont et en aval, sisi.

Déjà, il faut choisir une plate-forme technique…Quand c’est fait il faut trouver un titre, et là ça devient encore plus compliqué, il faut un titre original, facile à retenir qui a un tant soit peut un rapport avec soi (si c’est un blog personnel bien entendu). Par exemple, moi j’avais pensé à « circonlocution » ou « circonvolution », juste parce que je trouvais ça joli, mais bon quel est le rapport ? Donc allez, va pour Ememe Ka (prononcer émèm ka) !

Ensuite il faut choisir un thème, et il y en a trop,  c’est bien connu trop de choix tue le choix !

Puis lorsqu’on passe de l’autre côté, dans l’interface, on se retrouve à gérer des widgets ( jamais entendu le mot auparavant) et pour ceux qui ne savent pas ce que c’est et qui veulent apprendre un truc en lisant cet article, c’est un mix des mots window et gadget, si parfaitement !

Bon je ne passerai pas en revue toutes les étapes et les détails hein ne vous inquiétez pas, j’arrête là même.

Et le contenu ?

Après une analyse très fine et approfondie des rubriques qui reviennent souvent sur les blogs que je lis, on y retrouve les suivantes:

-Les tutos/DIY/avant-après, bref tout ce qui est bidouille et bricolages,

-Des petites tranches de vie, de tout et de rien,

J’ai testé pour vous ! J’ai quelques idées très très sérieuses là dessus, à suivre…

-Des recettes inédites de cuisine. Bon là ça va être très limité, j’ai quand même 2 secrets de famille divins, préparez vos papilles !

Et puis je pourrais mettre une rubrique truc et astuces aussi, pourquoi pas.

Et le style…

Le style c’est presque le plus important non ? J’avoue, moi je lis un blog de temps en temps juste parce que j’aime le style, même si le contenu ne m’intéresse pas franchement, car il parle principalement de tricot ! Et ça je n’en fais pas !

Le style, ça se travaille où c’est inné ? Je ne sais pas. On verra bien, à défaut de style et de belles phrases alambiquées, je tâcherai au moins de ne pas faire trop de fautes d’aurtografe.

Et les photos ?

Un article sans photo c’est un peu comme une coccinelle sans points (comparaison vaseuse). Et puis, tant qu’à mettre des photos, autant qu’elles soient jolies. Quand je me dis que mes photos ne sont pas terribles, je vais sur « le bon coin » voir des appartements. Et là, face à ces photos de lavabos sales, ou de rideaux de douche  illustrant une salle de bain ou encore le coin d’une  pièce avec un radiateur pour une chambre censée être magnifique spacieuse (prises la nuit les photos bien sûr ) et bien on se sent tout de suite l’âme d’un photographe, après tout je ne pourrais pas faire pire ! Mais je dois quand même améliorer mes cadrages:

Les pattes d'un fou à pattes bleues

Oups, mauvais cadrage, on ne voit que les pattes, mais elles valent le coup non ?

Et la protection de la vie privée ?

Pour préserver un peu sa vie privée, si on souhaite parler de sa famille, des amis (ou ennemis) et bien on peut donner des noms de code (gare aux espions). Bon là encore gros travail de réflexion… Des surnoms, ça fourmille déjà pas mal sur les blogs, il s’agit pas de recopier tous ceux qui existent déjà, par exemple pour les enfants: les poulets, les mouflets, les lardons, les mignons, les pralines, les minis, les grands, les petits, les mômes, sa majesté,  et j’en passe.

Donc voilà, j’ai des idées pour mes petites mais pas pour mon « Cher & Tendre ». Ça viendra. J’attends une illumination.

Mouais, 5 minutes pour ouvrir un blog qu’ils disaient, on y croit…

 @ Sister-Po: si jamais tu ouvres un blog bientôt (héhé), ne te casse pas la tête, j’ai trouvé pour tes petiots. Leurs surnoms d’origine Vomito et Boutonneux n’étant plus d’actualité, je te propose M. « J’ai pas envie » et M. « Je m’en fous ». Non non ne me remercie pas.