J’ai testé pour vous: la descente en toboggan sur le ventre la tête la première !

Nos chers enfants ou ceux des autres ont l’air tellement de s’amuser à glisser dans les toboggans que j’ai voulu revivre les sensations de ma jeunesse.

Et puis c’est une expérience enrichissante de reproduire ce que font nos enfants afin de mieux les comprendre n’est-ce pas (j’arrête là la psychologie à deux balles).

j'ai testé la descente en toboggan la tête la première à plat ventre

Sauf que moi, ma pépite Blonde est un peu trouillarde et fait dans le classique: descente assise sur les fesses. Ma pépite Brune est un peu jeune,  j’avais peur des gros yeux de Pépito si j’avais tenté le coup. Amatrice de sensations fortes, j’ai donc testé la posture des enfants casse-cou même si ce ne sont pas les miens: à plat ventre la tête la première sur un toboggan à bosses, ouaw ! (il n’y a pas de photos de moi, dommage… )

Voici mes conclusions:

  • Le rayon de courbure des bosses du toboggan n’est manifestement pas adapté à la colonne vertébrale d’adultes d’1m60,
  • Nous gérons beaucoup moins bien que les enfants la phase d’écrasement arrivée au sol,
  • Il n’y a pas de bras chaleureux qui vous attendent en bas et vous aident à vous relever alors que vous gisez au sol.

Si malgré ces précieux commentaires, vous souhaitez tester par vous même, ce toboggan se trouve sur les aires de jeux des quais des Chartrons à Bordeaux.

j'ai testé la descente en toboggan la tête la première à plat ventre

Je n’ai plus trois ans dis donc…

PS: ne pas confondre casse-cou et casse-coup…

 

Publicités